Etudiants Toulousains pour l'Aide Internationale

Bonjour Invité
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ben's corner

Aller en bas 
AuteurMessage
marine
Membre de l'Association
avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : Ici et ailleurs, si possible jamais au même endroit!
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Ben's corner   09.07.05 5:01

T es trooooooooooop fort!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florent
Président 2004-2005
avatar

Nombre de messages : 761
Age : 35
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/12/2004

MessageSujet: Re: Ben's corner   04.07.05 15:27

Mais non mais non, quand j`ai ecrit ce message, j`ai en meme temps temps ouvert la rubrique de l`hopital. C`etait simplement pour organiser un peu les discussions !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marine
Membre de l'Association
avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : Ici et ailleurs, si possible jamais au même endroit!
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Ben's corner   25.06.05 9:18

Comment tu te decharge sur les autres!! Ah bravo president, tu crois que tu vas t en tirer comme ca??!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florent
Président 2004-2005
avatar

Nombre de messages : 761
Age : 35
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/12/2004

MessageSujet: Re: Ben's corner   19.06.05 14:59

YAHOOOOOO !!!!
Boudu, c`est genial !!!!!
Pour rajouter a ce que dit Ben (desole, on essaie d`apprendre le vietnamien, et entre le vietnamien, l`anglais, et le francais, je ne sais plus trop parler...), Il y a aussi des billets de 100 dongs, des pieces des 5000, 2000, 1000, 500 dongs.
Hihihihihi, lors de notre arrivee, nous avons pris le minibus, comme vous l`a dit Ben, et on a pris une voie rapide. PLein de motos ! Et puis tranquiiiiille tu vois, a contre sens, un coup, ou deux de klaxon, et hop, c`est parti !
``heu, excusez moi monsieur le conducteur, mais regardez le plan, on va a peu pres ici`` Pas de probleme, il s`arrete en plein milieu de la voie rapide, et regarde tranquillewment le plan.

Bon, apres, on est a l`hopital, et on a rencontre un contact, mais consultez les autres rubriques du forum.
A bientot !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etai.vietnam
Dieu du Forum (BG31)
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Ben's corner   14.06.05 16:36

Quelques impressions, reflexions

Les premiers jours furent relativement difficiles du fait de plusieurs facteurs
:
A premiere vue c'est la misere que l'on voit d'abord : la salete des rues et
l'hygiene douteuse dans laquelle baigne la nourriture ; les gens maigres aux
vetements sales, aux ongles et au sourire noirs par ci par la ; l'insistance
des commercant pour te vendre la moindre babiole ; le traffic
inimmaginable dans les rues ou la proportion entre scooter et voiture est
l'inverse de ce que l'on peut voir en France et dont le code de la route semble
uniquement regie par la loi du plus fort et les coups de claxons.
L'hopital est un choc total : hygiene plus que douteuse a premiere vue, materiel
tres insuffisant et parfois peu fonctionnel; deux, trois enfants par lits
(comprendre "paillasse" = planche + nattes de paille) dans mon service, la
comparaison methodique avec le systeme francais donnerait le vertige, voir un
peu la nausee.
Il faut ajouter a cela la chaleur humide et permanente, la fatigue s'accumulant
du fait du voyage de la difficulte a dormir, des reveil matinaux, de la cuisine
assez speciale, des odeurs tres particulieres qui viennent de partout.

Bref l'adaptation prend du temps, mais petit a petit le regard que l'on porte
change.
Mais meme si l'hygiene et le confort de la population est encore tres bas on
comprend en se promenant dans la rue que l'activite ici est vraiment en pleine
effervescence. Pratiquement aucune habitation ne fait pas de commerce ou
d'activite associe, et pas seulement dans les quartiers touristiques. On vend
quantite de jouets, de petit meubles, d'electronique. Dans de tres nombreuses
rues on touve des cyber cafe (j'en ai meme vu un dans un petit village de
campagne). Le soir, les vietnamiens semblent etre tres nombreux manger dans la
rue et les petits "boui-bouis" servant la nourriture vietnamienne ne se
comptent plus (dans lesquels nous mangeons parfois aussi).
Bref tout tend a dire que le vietnamien
devient un consommateur et l'on comprends que ce pays soit en plein boum
economique. En fait il est flagrent que le progres arrive a toute allure dans
ce pays et c'est sous cet angle la que les choses doivent etre regardees...
Meme en terme medecine, une fois que l'on a renonce a la comparaison avec ce que
l'on fait dans nos pays, on realise que le systeme est structure de sorte a
faire des soins efficaces, en mettant en avant la collegialite pour la
resolution des cas et s'adaptant au mieux a la difficulte de la situation de
surcharge et de penuries. Les objectifs et priorites ne sont pas forcement ceux
qui nous viendraient forcement a l'esprit dans ce genre de situation, mais
j'aurais tendance a croire que ca tient pas si mal la route que ca. Peut etre
que je suis pas tres clair... Exemple : l'hygiene c'est bien mais quand il y a
10 enfants et leurs maman dans une chambre en situation plus ou moins critique,
on se concentre d'abord sur les soins.
Voila, le tableau n'est ni rose ni noir, mais j'ai bon espoir, "pays en voie de
developpement" prend ici tout son sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etai.vietnam
Dieu du Forum (BG31)
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Ben's corner   09.06.05 18:25

Lundi soir

Voila apres de nombreuses heures de vol on est enfin au vietnam, a Hanoi.
Nous avons trouve un hotel correct assez rapidement compte tenu du fait que nous sommes arrives a 18h heure locale. De ce fait nous n'avons vu le vietnam que de nuit si ce n'est les vues aeriennes et le coucher de soleil entrevu depuis l'aeroport. Le trajet entre l'aeroport et Hanoi fut epique : a treize dans un mini bus s'enfilant dans cette circulation ou l'on impose sa priorite a grands coups de claxon...

L'hotel fut trouve apres multiples perigrinations....


mardi

Ou j'en etais... au fait c'est un clavier qwerty alors j'ai du mal... les
accents y faut pas trop y compter.

L'hotel : une chambre de deux a ete prise et tous les autres sont en dortoire.
C'est pas le perou et pour cause, mais c'est relativement propre.
Les sanitaires c'est du tout en un : toilettes douches lavabo sur deux metres carres... c'est special, le papier toilette tend a mourir un peu plus a chaque douche, ce qui necessite une certaine organisation. A notre arrivee on a trouve deux lezards se confondant parfaitement avec le jaune du mur, c'est surprenant mais le maitre d'hotel nous dit qu'ils mangent les moustiques. A les croire ils sont presque la par mesure de salubrite.
Le fait que le cyber cafe soit dans l'hotel facilite considerablement son
utilisation.

La monnaie locale c'est amusant : on a la sensation de jouer au monopoly... en effet 1 euro vaut 20 000 dongs et on trouve des billets jusqu'a 500 dongs du moins a ce que j'en ai constate. Par ailleurs il faut prendre en compte qu'un bon repas vaut dans les 50 000 dongs soit 2,5 euros, la bierre c'est 20 000 - 30 000 dongs soit le prix d'un plat avec de la viande.
Le trajet de 40 km entre l'aeroport et l'hotel n'a coute que 15 euros pour 13
personnes.

Bon il faudra que je pense a venir ici avant minuit parce que cette fois encore
ils ferment.


mercredi
Salut les gens...
Avant de reparler de mes impressions les plus generales... un petit point sur la ou nous en sommes pour ce qui concerne le projet.

Hier nous sommes alle (Claire, Noemie, Tom et moi ) a la recherche de l'hopital.
Les modes de transport pour lequel le touriste est le plus solicite est le
Pousse-pousse et la moto. Le pousse-pousse nous a ete deconseille dans la mesure ou cela vehiculerait une image au relants de colonialisme. Quand a la moto il faut etre relativement confiant.
De toute facon c'est le bus que nous avions l'intention d'utiliser vu qu'il nous fallait trouver l'itiniraire que nous emprunterions ensuite. Trouver son chemin en interrogeant les employes du bus et ses utilisateurs n'estv pas aise car aucun ne parlent ni francais, ni anglais.
Du coup on montre sur le plan d'Hanoi l'endroit que nous avait indique le type de l'Hotel (qui, lui, parle francais), l'endroit donc ou devait se trouver
l'hopital pediatrique selon lui et surtout selon l'adresse qu'on lui avait
presente.
A grand renfort de gestes et numeros de bus ecrits sur bouts de papier on finit par trouver. L'hopital se trouve au fond d'une impasse plus ou moins salubre dans laquelle sont amoncelees toutes sortes de produits dans les etalages des "boutiques". On trouve pele mele : de quoi manger, des medicaments, des jouets, mais aussi a proximite des oeufs, des
coffres forts... (et meme les deux pratiquement dans la meme boutique -ce qui ne veut pas dire que c'est le meme proprietaire ou vendeur- et cela semblait etre les seuls produits).
L'hopital est un grand batiment avec un parc. Les differents services sont
indiques par des fleches au meme titre que l'immeuble de HUIT etages qui semble etre le fleuron de cette institution.
On ne s'attarde pas, il faut rentrer a l'hotel, c'est au retour que l'on trouve
un itineraire optimise par un seul bus (l'hotel etant en centre ville le
deplacement en bus se revele en fait assez facile une fois que l'on en
comprends le fonctionnement).
Le bus etant le seul endroit climatise que nous frequentons, les transports en commun risque d'etre un moment particulierement agreable de la journee.

Aujourd'hui, c'etait donc le premier jour a l'hopital...
On est accueuilli par la secretaire du professeur Liem, chef de l'etablissement,
lui meme en congres en Italie et de retour demain normalement.
On depose dans le bureau de la secretaire les 65 kg de medicaments apportes.
Ensuite le sous chef et un medecin fracophone lui servant plus ou moins
d'interprete, nous dissemine par deux ou trois dans les services.
Je me retrouve en pneumologie avec Flo (le president de l'assoc) et Jeanne.
Le bilan de la journee est encore mitige, on se sent pour l'instant plus
accaparant qu'utile bien que tout le monde soit particulierement gentil...
On verra comment ca evolue.
Je prendrai le temps de vous decrire le service de pneumologie plus tard, car il s'agit reellement de la 4eme dimension de ce que l'on peut imaginer en terme de service hospitalier... suspense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ben's corner   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ben's corner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» No one on the corner has SWAGGER like STUNTS
» Marche du 5 juin : Hell's corner
» Audio: langue normande.
» Mac à Paris
» Achats MAC au Sephora Champs Elysée et Rosny sous Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etudiants Toulousains pour l'Aide Internationale :: LE SALON :: CARNETS DE BORD :: Eté 2005-
Sauter vers: