Etudiants Toulousains pour l'Aide Internationale

Bonjour Invité
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Compte rendu du cours d'éducation sexuelle

Aller en bas 
AuteurMessage
helene.decun
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Compte rendu du cours d'éducation sexuelle   03.08.08 15:12

Bonjour tout le monde !!!

Je viens juste de rentrer de mission, mercredi, avec le décalage horaire j’ai un petit peu dormi.
J’écris ici aujourd’hui dans le cadre du pôle éducation au sujet du cours d’éducation sexuelle dont je me suis occupée qui s’est déroulé ce Lundi 28 Juin vers 12h, après que les enfants aient pris leur repas. Je suis assez satisfaite d’avoir réussi à y intéresser les enfants.

J’avais au préalable fait ma petite enquête auprès de qq vietnamiens volontaires.


1/ Questions posees aux volontaires vietnamiens

Est-ce qu’on parle bcp de la sexualite ici? Quelles st les lim a ne pas franchir?
Est-ce que c une bonne idée au fond que ce soient des etrangers qui s’en occupent?
Est-ce que ca aurait un impact + positif que negatif sur les enfants?
Les enfants de la Youth House ne st-ils pas trop jeunes pour ce type de cours?
Comment introduire le sujet et ac quels supports?

2/ Conseils donnes par les 2 volontaires vietnamiens sur la maniere de faire le cours

Age des enfants concernes: en gros > a 12 ans, mais ds la pratique ce sera du cas par cas, ceci sera vu par le staff
Soit faire le cours en 2 groupes filles/garcons, soit les prendre 1 par 1 etant donne qu’ils ne seront que 5 ou 6 ( nb d’enfants a confirmer)
Ceci ac chaq fois un ETAIen ( pour le deroulement du cours) et un volontaire vietnamien pour la traduction et faciliter la communication.

3/ Informations donnees par les 2 volontaires vietnamiens long terme au sujet de la sexualite au Vietnam (Trang,une fille de 19 ans et Hai,un garcon de 16 ans)

L’age moyen du premier rapport sexuel (fille et garcon) est de 15-16 ans
Depuis qq annees les jeunes se liberent de + en + au niveau sexuel. La vietnamienne me dit qu’aujourd’hui il est courant qu’une fille et un garcon ne restent ensemble que pour une nuit.
Les jeunes preferent en parler entre eux mais jamais ac leurs parents.
Ce n’est pas une habitude ici de s’embrasser en public sur la bouche.
D’apres les volontaires, il leur parait important de parler du developpement des caracteres sexuels secondaires, ce qui inclut les regles chez les filles et les erections chez les garcons.
Les volontaires ne m’ont pas fait part des aggressions sexuelles sur les enfants, mais Rody pense (et il a raison) que c tres important que les filles (surtout les filles) sachent dire non aux avances des garcons et des hommes.
Les personnes a bas niveau social se protegent moins bien car ont moins de connaissances sur les maladies et les moyens de se proteger ( les volontaires eux memes se considerent assez bien informes).
En ce qui concerne le preservatif, expliquer a quoi ca sert ms ne pas montrer comment on l’utilise (ils n’ont pas l’age).
Bcp de filles savent que la pillule existe, certaines l’utilisent mais cela coute cher.
Certaines filles risquent peut etre d’etre genees par ce cours, mais d’apres les volontaires pas les garcons
D’apres les volontaires, les garcons (ainsi que les filles) ont tres peu voire quasi pas de notion sur la sexualite
La vietnamienne me fait part de son avis: elle pense que c une bonne idée d’en parler car les enfants n’ont aucune notion sur le sujet (et c pas les parents qui vt les aider) MAIS il faudra faire attention au contenu du cours car elle les trouve presque trop jeunes.
Les vietnamiens ont qq notions sur la reproduction et la puberte, inclus ds le programme de biologie vers 13-14 ans. MAIS ce n’est pas un cours d’education sexuelle a proprement parler. A redemander mais j’ai cru comprendre qu’ils apprennent –sur le tas-.
Les volontaires pensent que le cours devrait durer aux alentours de 30 min.
Ce cours au final va surement les interesser.
Il ne faut pas avoir peur de faire un cours simple, facile a comprendre, a la limite drole, et ne pas les noyer d’informations. Je pense que si certains sont tres interesses sur un des sujets il poseront eux memes d’autres questions spntanement.


En résumé, les points détaillés dans cette séance sont répertoriés dans le document ci-dessous, document que j’ai modifié post séance pour vous montrer ce que nous avons pu réellement faire pendant ce cours :


PROGRAMME DETAILLE Du cours d’education sexuelle

Pendant que les enfants mangent ou dorment:
Faire les schemas au tableau ( cycle oeuf-)
Coller les autres schemas
Disposer les papiers sur une table avec des chaises autour

1/ Entrée des enfants
On se met en rond
Un des volontaires vietnamiens commence a parler en posant une/des questions pour introduire le sujet
++++ Il faut faire participer les enfants des le depart!! +++++++

2/ Jeux avec les bouts de papier
Les enfants, par groupe de 2/3, doivent ranger les papiers soit dans le groupe féminin soit dans le groupe masculin. Chaque enfant a droit a un bonbon au depart,

3/ Explications:

a)Pour les filles:

> - Regle ( pourquoi il y en a, qu'est ce qu'on doit faire quand on a de regle, mucosite, les conseils...)
( Conseils: reserver une serviette de hygiennique dans le cartable quand on va a l'ecole ou quand on sort, faire un calendrier sur les jours du mois où on a les règles, faire bien sa toilette, qu'est ce qu'il faut faire quand on a mal au ventre pendant les jours de regles...)
DISTRIBUTION DES SERVIETTES ET MONTRER COMMENT ON LES MET

> - Seins

> - Poil, boutons... ( si il ns reste encore du temps)

:
b)Pour les garcons
.Poils
Boutons
A voir avec les volontaires ce qui est important



4/ Explications:
Comment faire un enfant?
SAVOIR DIRE NON POUR LES FILLES LORSQU’ELLES SE FONT ACCOSTER

5/ Le rapport sexuel
Expliquer que c’est naturel et que c’est normal
Ms qu’il faut toujours se protéger lorsqu’on ne connait pas la personne car on peut être enceinte et avoir des maladies. Donc pour éviter ca le PRESERVATIF.
Pour les garçons peut être DISTRIBUTION DE PRESERVATIF
Pour les filles leur parler de la pilule et leur en montrer + leur montrer un PRESERVATIF



Temps estime en min pour chaque groupe:


Filles Garcons

1/ 10 10
2/ 5 5
3/ 20 5

4/ 20 5
5/ 10 15

TOTAL 1h 40 min


Initialement prévus pour cette séance :
-2 petits films, un sur la fécondation et un sur la pose du préservatif, mais Linh, qui devait apporter l’ordinateur à la Youth House, s’est trouvé injoignable à ce moment-là. Nous avons donc au final surtout travaillé sur des schémas, ce qui au final n’a pas été un problème.
- 2 goupes, garçons et filles, dans 2 salles différentes au même moment. Les filles s’occupent des filles et les garçons des garçons. (Une liste a été faite au préalable pour savoir quels enfants de la Youth House étaient en âge pour suivre ce cours. Au final, 7 filles et 3 garçons. Seul un petit groupe de 5 ou 6 était trop jeune) Les volontaires garçons vietnamiens n’étant pas arrivés à l’heure, nous avons commencé à travailler avec les filles, puis j’ai montré en 5 min aux volontaires garçons comment faire avec les garçons. J’avais donc fait tous les schémas en double pour rien….

Bilan de cette séance :
Points positifs :
1/Les filles ( je m’occupais des filles et pour l’instant je n’ai pas eu d’écho pour les garçons) se sont vraiment prises au jeu, elles répondaient toutes en même temps lorsque Trang posait une question, ont été attentives du début à la fin, et avaient l’air à l’aise et amusées par le sujet. Le pôle éducation a eu raison de vouloir faire une séance sur ce sujet-là, il y avait une réelle demande de la part des volontaires vietnamiens (pour avoir discuté de cela avec 4-5 personnes) et de Lan, et un réel intérêt de la part des enfants.
2/ Mes schémas ( coproduits avec Trang) sont parait-il assez bien faits, clairs, traduits en Viet (évidemment). Cette séance sur un sujet quand même assez délicat là-bas (même ici d’ailleurs) était donc parfaitement réalisable.
3/ Ressenti par rapport aux enfants : 3 filles sur 4 avaient leurs règles, toutes savaient comment mettre une serviette, toutes avaient déjà vu un préservatif, en résumé elles savaient déjà pratiquement tout ce dont j’avais prévu de leur parler.


Points négatifs
1/ Je ne pense pas en trouver beaucoup, mis à part que c’est une bonne expérience pour les missions d’après, il faut absolument préparer un minimum les workshops à l’avance en France avant de partir en mission, en sachant au moins où et quoi chercher. Pour ma part, je suis vraiment partie de rien, je n’avais strictement rien apporté de France, je n’avais aucune idée au début de où et quoi chercher, car mine de rien ce sujet est très vaste certes, mais presque trop vaste et il faut se restreindre seulement à ce qui est important pour les enfants, dans un langage approprié et sans oublier non plus de parler de certaines choses. Tout simplement, dans ce cas-là, il aurait suffit que je me procure avant de partir un de ces petits bouquins très bien faits qui parlent de ces sujets, en vente en librairie ayant été distribués lors de nos cours d’éducation sexuelle. Mes recherches sur internet n’ont pas donné grand-chose, j’ai donc pratiquement tout pensé d’après mes cours d’éducation sexuelle de 5ième , à dire que çà remonte…
2/ Il a déjà été question un peu de cela, et je ne viens que confirmer : il faut faire confiance aux volontaires vietnamiens et les impliquer plus dans nos projets !!! Trang, la vietnamienne qui m’a le plus aidée, m’a fait me mordre les doigts lorsqu’elle m’a montrée la veille de la séance un petit guide en viet sur l’éducation sexuelle qu’on leur avait un jour distribué à l’école je crois. Il y avait tout dedans !!! Au final, je ne m’en suis pas servie, mais ce qui en ressort, c’est que, à mon avis, et ce n’est que mon humble avis, les volontaires eux-mêmes sont capables de prodiguer des cours de ce type aux enfants, car au final, ils ont les supports (bouquins, internet, ordi portable….comme nous quoi), ils parlent la langue (pas besoin de 36 traducteurs le message passe donc mieux), et ils sont tout à fait capables de le faire, dans le sens où ils n’ont pas besoin d’être assistés. Ils devraient pouvoir prendre des initiatives par eux-mêmes. En toute honnêteté, je pense que les 2 Trang auraient fait du bon boulot même si je n’avais pas été là. Je pense donc qu’il faut plus de communication avec les volontaires long terme, même depuis la France, pour pouvoir travailler ensemble, qu’ils se sentent impliqués dans les projets, car au final, tous les volontaires qui ont travaillé avec moi sur ce sujet (Trang qui m’a tout traduit, l’autre Trang qui était présente le jour J ainsi que Yen, Hai présent pour les garçons, Ahn, My), ainsi que Lan bien sûr, ont été très contents d’y participer, se sont sentis utiles, et y ont porté un vif intérêt à voir les retours que j’en ai eu.

Merci aussi à Céline et Charles-Marie qui étaient là Lundi avec les volontaires.

Lors de la séance, Yen nous a filmées et j’ai pris des photos de mes schémas.

Donc en conclusion je peux avec certitude dire que nous pouvons renouveler l’expérience l’année prochaine au sujet de l’éducation sexuelle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Compte rendu du cours d'éducation sexuelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte rendu "Prise de contact" du 24
» compte rendu oral de culture gé conservateur territorial
» pelviscanner... compte rendu
» compte rendu - école - secret pro....
» Compte rendu de bilan psychologique pas clair !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Etudiants Toulousains pour l'Aide Internationale :: LE SALON :: CARNETS DE BORD :: Eté 2008-
Sauter vers: